Expositions permanentes

Les lettres de Robert Walser

Une exposition du Robert Walser Zentrum Berne

Les 20 lettres que Robert Walser a écrites à Therese Breitbach entre 1925 et 1932 comptent parmi les fonds les plus précieux des archives Robert Walser du Centre Robert Walser. La jeune fille de 17 ans avait apprécié le roman Les enfants Tanner et l’avait fait savoir à l’auteur. La correspondance qui en a découlé a été conservée de manière unilatérale, car Walser – à la différence de Breitbach – n’a jamais gardé de lettres.

Au cours de la période de correspondance, la vie de Robert Walser change radicalement. Son dernier livre, La rose, paraît en 1925. Des années extrêmement productives suivent durant lesquelles il affine sa mystérieuse technique d’écriture micrographique et publie d’innombrables textes courts dans des journaux et des magazines. En 1929, il entre à l’hôpital psychiatrique de Waldau à Berne. Il fait remarquer à Breitbach: «Je suis à la fois en parfaite santé et gravement malade.» (lettre no 850, traduit librement de l’allemand) Transféré à Herisau contre sa volonté en 1933, il abandonne l’écriture.

Therese Breitbach se marie, devient mère et émigre au Brésil en 1934, où elle décède en 1996. Elle a emporté les lettres qu’elle avait reçues de Robert Walser dans son voyage.

Les lettres exposées font partie de la nouvelle édition de lettres qui ouvre la nouvelle édition bernoise de l’œuvre de Robert Walser, «Berner Ausgabe»: Robert Walser: Briefe. Éd. par Peter Stocker et Bernhard Echte, avec la collaboration de Peter Utz et Thomas Binder. Berlin: Suhrkamp (œuvres; 1–3)

www.robertwalser.ch


Aujourd'hui
Ouvert de 11:00 à 17:00
Visite
Samedi, 29.06.2024: 09:30–11:30
Partizipativer Quartierrundgang
Agenda