Expositions permanentes

Bienne et la barrière de rösti

Bienne porte fièrement la bannière de seule ville de Suisse rigoureusement bilingue. Son emplacement sur la frontière linguistique, au centre du «Röstigraben», est un engagement: cultures francophone et germanophone fusionnent ici. Cela doit faire le charme si particulier d’une ville ouverte et vivante.

La route qui mena au bilinguisme fut pourtant longue: de la romanisation d’une région qui parlait celtique à la prédominance alternée d’une langue puis d’une autre pour aboutir au «parler biennois». L'officialisation du bilinguisme à Bienne n’intervint qu’en 1950. Depuis, la société s’efforce de surmonter d’éventuelles divergences. La culture, le sport, les associations ou les écoles bilingues permettent de développer des points de repère communs.

Cependant, on ne parle pas que français et allemand à Bienne: l’espace de vie qui accueille plus de 120 autres langues est également source d’identité. Les bâtiments, les parcs, les places et les lieux de rencontre procurent à la population locale le cadre familier où l’on se sent chez soi. L'îlot thématique «Bienne et la barrière de rösti» s'interroge sur la manière dont les différentes cultures vivent la ville ensemble, comment elles communiquent les unes avec les autres et où elles se rencontrent. Il montre également que le plurilinguisme vécu au fil des siècles a toujours exigé un certain engagement pour parvenir à une compréhension mutuelle.



Mit der Unterstützung durch

     

Aujourd'hui
Fermé
Visite
Mercredi, 05.06.2024: 12:15
Sattsehen
Agenda